Affiche Journées photographiques 2024. Photo © Philippe Cibille

Journées photographiques du Val d’Ocre, 6e édition – Du 27 septembre au 6 octobre 2024 (Yonne, Bourgogne)


Du 27 septembre au 6 octobre, la 6e édition des Journées photographiques du Val d’Ocre (Yonne, Bourgogne).

Expositions, ateliers, projections photo-conférences, visites guidées, rencontre des photographes et artistes, dédicace de livre….

Atelier 19b
19b, Grande Rue – Saint-Aubin-Château-Neuf
89110 Le Val d’Ocre

Informations :
+33 (0)6 80 70 86 84 / +33 (0)6 73 49 40 92

Informations et inscriptions ateliers :

+33 (0)6 83 38 01 39

Affiche Journées photographiques 2024. Photo © Philippe Cibille

 

C’est une proposition 100% photographique qui tisse des liens privilégiés avec le spectacle, les arts plastiques, l’écriture. Une invitation à côtoyer des photos « en chair et en os », imprimées sur papier, et leurs auteurs.

Huit expositions à visiter : photo d’auteur, reportages, photo plasticienne… Dans la grande halle de l’Atelier 19b, le public pourra rencontrer des photographes aux styles et aux parcours les plus divers.

Ils exposent : Aline Isoard, Wall°ich, Stefan Schick, Charlotte Audoynaud, Kourtney Roy, Olivier Bardina, Xavier Lauprêtre, Laurène Berchoteau, et les pochettes de disques de « Fondu au noir ».

Des conférences-projections en écho aux expositions proposées.

Kourtney Roy ouvrira ces rencontres 2024 en nous parlant de son livre The Other End of the Rainbow, un voyage le long de la Highway 16 en Colombie britannique. La photographe retourne dans le pays de son enfance, à un endroit particulier, où des femmes et des jeunes filles, autochtones, disparaissent en silence, victimes d’assassinats. En se rendant sur ces lieux,la photographe décide d’aborder un sujet bien différent de ce pour quoi elle est connue, des portraits hyperréalistes, très colorés et léchés. C’est donc aussi l’histoire d’une photographe qui a un moment décide de se « décentrer ».

Fondu au noir, par Jacques Denis, journaliste spécialisé dans les musiques dites « du monde ». Le noir, c’est la couleur du vinyle qui tourne, une petite musique qui raconte parfois la grande histoire. Et le vinyle fut le support qui permit à de nombreux photographes de donner leur versions du monde ou plus prosaïquement d’y montrer une facette moins exposée de leur travail. Le noir, c’est aussi la couleur d’une communauté aux Etats-Unis […] C’est sur une évolution, sociale et musicale, de Billie Holiday à Beyonce, des jazzmen aux rappeurs, que cette conférence choisit de mettre la focale, au prisme des couvertures qui ornent les pochettes de disques.

La photographie mouvementée, un entretien entre Michel Charles, photographe, et Malek Abbou, auteur, essayiste, pour explorer l’univers inventif de Michel Charles. Ce dernier travaille depuis des décennies au perfectionnement d’une technique particulière, les Métacineses, ou de la photographie en mouvement. Une exposition consacrée à ce travail avait eu lieu aux Journées photographiques en 2022.

Et comme chaque année, nous espérons que le public se laissera gagner par les regards des photographes, et qu’il éprouvera ce petit chatouillis au fond de l’oeil, caractéristique de l’envie de s’y essayer.

L’Oiseau à ressorts